Modification du train rentrant électronique

Suite au test du train rentrant électronique et à sa mise en place sur un quadricoptère il apparait que l’angle de rétractation de 90° peut être trop important et, du fait de la courbure des pieds, provoquer la remontée des patins trop haut, traversant ainsi le disque de rotation des hélices.

La première étape pour tenter de corriger ce problème est d’ouvrir le boitier en prenant soin de ne pas perdre les 4 vis d’empreinte Philips 0. L’une d’entre elle est plus courte au niveau du moteur, attention à ne pas l’inverser avec une autre au moment du remontage. L’ouverture se fait du côté opposé des vis pour éviter de déplacer les engrenages encastrés dans la première coque.
_MG_9851_1024 _MG_9853_1024

Après démontage du boitier on s’aperçoit qu’il n’y a aucun moyen simple de modifier la course du patin actionnant la jambe du pied car les contacteurs sont directement soudés sur le circuit imprimé. La seule solution est donc d’insérer une cale devant le capteur de fin de course.
_MG_9857_1024 _MG_9868_1024

L’espace disponible, bien que très restreint permet néanmoins d’insérer une petite pièce qui aura été créée à l’aide d’une imprimante 3D. Elle sera positionnée à cheval au dessus de l’arbre d’entrainement et reposera sur le côté opposé afin d’éviter qu’elle ne bouge et vienne bloquer ou encrasser le mécanisme.
_MG_9883_1024 _MG_9874_1024

Une fois la cale en place, la course est effectivement limitée et aucune gêne ne vient perturber le bon fonctionnement de l’ensemble.

Voici à quoi ressemble la cale :

Téléchargement du STL


Cet article a été vu 1 965 fois

5 commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *