Train rentrant électronique carbone

Le test produit d’aujourd’hui porte sur le train rentrant électronique en carbone proposé par Banggood.com.
train

Le kit se compose d’une part de deux pieds à base de tubes carbone pré-assemblés avec deux pièces d’aluminium anodisées de couleur pourpre et d’autre part de deux servo de train fixés par 4 vis M2x5.5 à une platine ainsi que quatre patins cylindriques en mousse._MG_9669_1024

Les diamètres des tubes en carbone mat à priori de bonne facture sont de 12.2mm pour la jambe et 8.5mm pour la base du pied. La platine quant à elle n’est qu’un sandwich de fibre de verre et de feuille carbone en finition brillante de 2.2mm d’épaisseur dont seules les tranches extérieures ont été teintées en noir.
_MG_9674_1024
Le poids de l’ensemble est de 163g sans les platine qui affichent 21g sur la balance. L’équerre de maintient de la base du pied est sertie et s’avère impossible à enlever sans rayer la surface de ce dernier. Il faudra également prendre garde à ne pas serrer les vis trop fort, l’aluminium et la finesse du pas de ces vis impliqueront la rupture en cas de serrage important.

Une fois assemblé la hauteur utile sous la platine de fixation est de 29cm ce qui permet de positionner une nacelle de type GoPro suffisamment bas pour éviter l’apparition des hélices d’un multicoptère de taille moyenne dans le champ de vision.
_MG_9672_1024

Le temps de déplacement entre les deux positions est de l’ordre de deux secondes. La sortie est déclenchée par une commande PWM inférieure à 1225µs environ et la rentrée du train s’effectue lorsque la durée de commande dépasse 1760µs.

En ce qui concerne les capacités de charge ce train peut supporter environ 4kg sans sourciller. Au delà de ce poids le maintien du tangage devient assez délicat et si la charge n’est pas correctement centrée dans le plan décrit par les deux jambes la déformation voire la rupture de la partie haute du tube au niveau de la pièce en aluminium coudée est à prévoir. J’ai testé une charge d’un peu plus de 7kg sans que les jambes ne s’écartent sous le poids et n’ai constaté aucun déplacement du plateau sous lequel était fixé le train qui revient bien en place lorsqu’on le sollicite d’avant en arrière ou de droite à gauche.

Ce kit permet donc pour un tarif raisonnable si on le rapporte au coût des éléments le constituant d’équiper un multirotor d’entraxe jusqu’à environ 500mm d’un train rentrant électrique permettant à la caméra embarquée d’avoir un champ de vision dégagé sur 360°. Il est toutefois nécessaire de disposer soit d’une électronique spécifique de gestion du train par le contrôleur de vol ou une voie dédiée à cet usage.


Cet article a été vu 2 054 fois

3 commentaires:

  1. Suite à une remarque d’un visiteur j’ai ajouté un test de charge partiel dans l’article. Si je n’ai plus l’utilité de ce train à l’avenir je complèterai avec un test de rupture.

  2. Le train a récemment éprouvé son premier crash, une chute verticale de 2 à 3 mètres due à un mauvais paramétrage de la sécurité batterie (le multi est rentré quelques secondes trop tard).

    Non seulement il a protégé la nacelle et sa GoPro qui n’a souffert que d’un ou deux petits accrocs mais la tige aluminium entre le tube carbone vertical et le moteur de bascule a jouer un très bon rôle de fusible mécanique en se tordant et en absorbant ainsi une bonne partie du choc.

    De ce fait, ni le tube carbone ni le moteur n’ont souffert de l’impact. Mieux encore, la tige en aluminium est très facilement remplacée par une section de 8cm d’un rond aluminium brut de 4mm de diamètre acheté chez Casto. Le rond d’une longueur de 1m permettra de faire 12 réparations de ce type (en espérant tout de même ne pas en avoir besoin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *